750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

23 articles avec confitures - chutney...

Butternut cake aux carottes confites au gingembre et noix

Publié le par christine

C'est le grand jour de la "Foodista chalange" aujourd'hui!  J'ai été choisie par d'Élodie du joli blog "La cuisine d'une Toquée" pour devenir la marraine de l'édition # 69 et j'ai choisi pour thème" Quand les légumes s'invitent au dessert".

J'ai hâte de découvrir vos délicieuses recettes et en attendant, voici la mienne. C'est un cake à la butternut râpée et aux carottes confites au bon goût de gingembre et pour le croquant, j'ai ajouté des noix. Je me suis franchement régalée! 

Ingrédients pour un moule à cake 18 x 9 :

Carottes confites :

250 gr de carottes en rondelles fines

100 ml d'eau

180 gr de sucre

10 gr de gingembre frais râpé

Cake :

150 gr de farine

50 gr de poudre d'amandes

100 gr de sucre

1 sachet de levure

1 pincée de sel

2 oeufs

80 gr d'huile de pépin de raisin

150 gr de butternut râpée

100 gr de carottes confites 

50 gr de cerneaux de noix concassées

Glacage : 

100 gr de mascarpone

200 gr de crème liquide entière bien froide

50 gr de chocolat blanc fondu

2 cc du sirop de confit de carotte (facultatif)

1) La veille, préparez les carottes confites en mettant tous les ingrédients dans une casserole et en les faisant cuire 1h 30 environ. Les carottes doivent s'attendrir, devenir transparentes et brillantes. Versez dans un pots à confiture et fermez aussitôt. Une fois le pot refroidi, réservez au frigo.

2) La veille aussi, préparez le glaçage en foutant le mascarpone et la crème en chantilly puis l'incorporez dans le chocolat blanc fondu. Ajoutez du sirop des carottes confites, facultatif. Réservez dans une poche à douille avec votre douille préférée et placez au frigo.

3) Préchauffez le four à 160°.

4) Le jour, préparez le cake en mélangeant tous les ingrédients au robot (ou au fouet manuel) sans les carottes confites ni les noix. Incorporez les carottes confites et les noix à la maryse puis versez dans votre moule recouvert de papier sulfurisé et enfournez pour 45 à 50 minutes, le pique à brochette doit ressortir sec.

5) Démoulez le cake et laissez refroidir sur une grille.

6) Coupez le cake en deux dans l'épaisseur puis recouvrez d'une couche de crème. Replacez le haut du gâteau et glacez de votre crème comme vous le désirez. Vous pouvez le décorez avec des petits légumes en pâte à sucre ou pâte d'amande à mettre au moment de servir car ça fond au frigo.

Servez bien frais, c'est un régal.

Maintenant allons voir vos recettes :

Lina du blog Chaud patate

Yolande du blog Les petits plats de Patchouka

Michèle du blog Croquant Fondant Gourmand

Viviane du blog Quoi qu'on mange ?

Charlotte du blog Les recettes de la débrouille

Sofia du blog Plume & Prose

Catalina du blog Le blog de Cata

Martine du blog Kilomètre-0

Assia du blog Gourmandise Assia

Michelle du blog Plaisirs de la maison

Fabienne du blog Famoh

Reinefeuille du blog Les délices de Reinefeuille

Christine du blog Pause nature

Je propose aussi cette recette à Claudine du blog "Cuisine de Gut" pour son défi "Cuisinons de saison en décembre".

A bientôt !

Partager cet article

Repost0

Crème de pruneaux

Publié le par christine

Petits soucis d'ordinateur en ce moment, mon petit fils a renversé un verre d'eau dessus, je ne sais pas si je vais le récupéré, il est chez le réparateur. Heureusement mon mari m'a prêté le sien mais je n'ai pas mes photos, je les récupère comme je peux.  Bref je vais quand même me débrouiller pour poster mes recettes, comme je pourrais. Je commence par cette délicieuse crème de pruneaux qui servira pour un dessert à venir mais qui peux aussi se manger en tartine comme une confiture. Pas très photogénique mais c'est délicieux et ça change des confitures de fruits frais. J'ai trouvé la recette sur le blog "Recettes Bretonnes".

Ingrédient pour un pot :

300 gr de pruneaux

450 ml de thé noir (aux épices pour moi)

1) La veille au soir, faites macérer les pruneaux dans le thé.

2) Le lendemain matin, égouttez les pruneaux en gardant le jus de macération.

3) Mettez les pruneaux dans un mixeur avec 5 cs de jus de macération (vous pouvez ajoutez 1 cs de rhum et 1 cc de cannelle) et mixez le tout.

4) Versez la purée obtenue dans une casserole et faites cuire jusqu'à épaississement, environ 30 minutes. Mettez en pot ébouillanté. 

Je n'ai fait qu'un pot, je l'ai donc conservé au frigo.

Délicieux sur une couche de purée d'amandes au petit déjeuner comme au goûter !

A bientôt !

Partager cet article

Repost0

Confiture de potimarron, abricots secs et agrumes de Viviane

Publié le par christine

J'ai fait cette délicieuse confiture, trouvée chez Viviane du blog "Quoi qu'on mange ?", l'année dernière. J'avais oubliée de la poster et comme on est en pleine période des potimarrons et autres courges, je répare mon oubli! J'ai changé un peu les quantités pour ajuster avec le poids de mon potimarron.

Ingrédients :

860 gr de potimarron épluché coupé en dés

150 gr de sucre vanillé maison 

500 gr de sucre

le jus d'une orange

le jus d'un citron

le jus d'un 1/2 pamplemousse

400 ml d'eau bouillante

200 gr d'abricots secs

1 gousse de vanille (pour moi 1 cc de vanille en poudre maison, je n'avais pas de gousse)

1)  La veille, mettez les abricots secs et l'eau bouillante dans un récipient, couvrez, laissez refroidir puis placez au frigo 24 h.

2) La veille, dans votre faitout à confiture, placez les dés de potimarron avec les sucres puis arrosez du jus des agrumes. Placez au frigo 24 h.

3) Le jour même, égouttez les abricots au dessus de votre faitout à confiture. Découpez les abricots en dés et ajoutez-les dans le faitout ainsi que la vanille.

4) Portez à ébullition puis faites cuire, en remuant de temps en temps, environ 30 minutes.

5) Mixez grossièrement puis continuez la cuisson jusqu'à ce que la confiture soit bonne à mettre en pot (environ 20 minutes), faites le teste de l'assiette bien froide.

6) Versez dans vos pots ébouillantés, jusqu'en haut et fermez aussitôt. (vous pouvez les retournez pour faire le vide d'air, je ne l'ai jamais fait mais je rempli bien mes pots, je n'ai jamais eu de problème) .

Super bon au petit déjeuner, une confiture qui change de l'ordinaire, merci Viviane!

A bientôt !

Partager cet article

Repost0

Caramel au beurre salé

Publié le par christine

Je propose cette recette à Nath "Une cuisine pour Voozenoo", Viviane du blog "Quoi qu'on mange?" et la marraine de ce mois-ci Kenza du blog "Cake au citron" qui a choisi pour thème "La Bretagne, ça vous gagne en cuisine". Une région que j'adore et ou mon fils y a installé sa ferme bio! 

Je ne pouvais donc pas passer à côté de se super défi! Je commence donc par cet incontournable gourmandise, le caramel beurre salé. J'ai trouvé cette recette sur un de mes livre "Recettes au caramel au beurre salé" éditions Ouest-France.

Ingrédients pour un petit à 2 petits pots :

75 gr de beurre au sel de Guérande (ou 75 gr de beurre + 2 gr de sel de Guérande)

100 gr de sucre

50 ml de crème liquide

1) Stérilisez les pots.

2) Faites fondre le beurre dans une casserole à feu doux.

3) Une fois bien fondu, ajoutez le sucre, mélangez et laissez cuire à feu vif 7 à 8 minutes (10 si vous doublez les quantités)  en remuant souvent. Eteignez le feu dès que le mélange commence à sentir le caramel et qu'il brunit.

4) Hors du feu, ajoutez la crème petit à petit en fouettant. (Attention aux éclaboussures, ça pétouille fort)

5) Versez dans les pots stérilisés, vissez les couvercles et retournez-les 10 minutes. 

Sur le livre c'est marqué que l'on peut les conserver 10 mois à température ambiante. Une fois le pots ouvert, conservez au frais.

A déguster sur des crêpes, mais pas que, délicieux aussi sur le far breton nature (recette à venir). C'est tellement bon !

Régalez-vous et à bientôt ! 

Partager cet article

Repost0

Confiture de fruits secs

Publié le par christine

J'ai fait cette confiture pour le cadeau gourmand de mon papa! Un pot pour lui et un pour moi. Je me suis largement inspirée de la recette de Annellenore du blog "Passion... Gourmandise".Une confiture qui sent bon les fêtes de fin d'année!

Ingrédients pour 2 pots :

50 gr de pruneaux en petits dés

50 gr d'abricots secs en petits dés

50 gr de dattes en petits dés

50 gr de figues sèches en petits dés

50 gr de raisins secs

50 gr de  raisins de Corinthe 

30 gr d'écorces d'orange confite en petits dés

30 gr d'écorce de citron confit en petits dés

1 orange bio (zeste et jus)

1 citron jaune bio (zeste et jus)

1 belle rondelle de gingembre frais râpé

150 gr de sucre roux

300 ml de thé aux agrumes

1) La veille, faites macérer  tous les ingrédients dans le jus des agrumes et le thé.

2) Le lendemain, faites cuire à feu doux pendant environ 30 minutes, jusqu'à ce que la confiture épaississe. (vous pouvez écraser les fruits au presse purée, je ne l'ai pas fait).

3) Mettez en pots ébouillantés au préalable et fermez aussitôt.

Délicieux au petit déjeuner, sur une tartine de pain grillé recouvert de purée d'amandes. Avis aux amateurs de fruits sec! 

A bientôt !

Partager cet article

Repost0

Confit de coings au gingembre

Publié le par christine

Aujourd'hui, je participe à la "foodista challenge #57" défi créé par Stéphanie du blog "Cuisine moi un mouton". Catalina du blog "Le blog de cata", la marraine de ce mois-ci à choisi pour thème : Les conserves maison au goût du jour".

J'ai donc choisi ma conservation préférée qui est la confiture. J'ai fait l'année dernière le confit de coings  recette que j'avais trouvé chez Sylvain du blog "Un peu gay dans les coings". Je l'ai donc refaite cette année une fois nature et une fois avec du gingembre, un délice!

Ingrédients :

1,5 kg de coing sans le coeur

1,200 kg de sucre 

60 gr de gingembre frais râpé

300 ml d'eau

1) Lavez les coings à l'aide d'une petite brosse, coupez-les en 4 et épépinez-les.

2) Mettez le sucre dans une bassine à confiture ou un faitout, avec l'eau.

3) Coupez chaque 1/4 de coing en 2 et détaillez-les en petites lamelles dans la largeur. Mettez-les dans l'eau sucrée.

4) Faites cuire à feu moyen en remuant de temps en temps pendant 1h 45 environ, jusqu'à ce que les coings deviennent rouge rubis et translucides.

6) Versez dans vos pots ébouillantés et fermez aussitôt. 

Vous pouvez déguster le confit de coings sur des tartines dans les yaourts ou même l'utiliser dans un gâteau, un pain d'épices, recette à venir! 

 bientôt !

Pour les autres conserves c'est par ici :

  1. Ponpon du blog La cuisine de Ponpon
  2. Natalia du blog Sucre et épices
  3. Delphine du blog Oh la gourmande
  4. Hélène du blog Keskonmangemaman ?
  5. Brigitte du blog Les filles à table
  6. Assia du blog Gourmandise Assia
  7. Martine du blog Kilomètre-0 
  8. Elodie du blog Gourmand et bio
  9. Lic du blog Aussi délicieux qu’un gâteau
  10. Samar du blog Mes inspirations Culinaires
  11. Jackie du blog Jackie cuisine
  12. Sofia du blog  So-CuiZine 
  13. Michelle du blog Plaisir de la maison
  14. Zika du blog Cuisine de Zika
  15. Céline du blog La cuisine du mercredi
  16. Christalie blog Les folies de Christalie
  17. Christine blog Pause nature
  18. Sophie blog La Tendresse En Cuisine
  19. Viviane du blog Quoi qu'on mange
  20. Catalina du blog Le blog de Cata

Partager cet article

Repost0

Confit de coings

Publié le par christine

Toujours dans la série coings, voici un confit de coings délicieux d'après la recette de la maman de Sylvain, trouvée sur son blog "Un peu gay dans les coings...". Je suis contente d'avoir eu une belle couleur rubis comme celle de Sylvain. J'ai juste réduit le sucre et passez la partie trempez les coings dans l'eau citronnée car je n'avais pas de citron.

Ingrédients pour 3 à 4 pots suivant la grosseur :

1 kg de coing sans le coeur

1 kg de sucre (800 gr pour moi)

1 citron (pas mis) 

200 ml d'eau

1) Lavez les coings à l'aide d'une petite brosse, coupez-les en 4 et épépinez-les (c'est le plus dur).

2) Mettez le sucre dans une bassine à confiture ou un faitout, avec l'eau.

3) Coupez chaque 1/4 de coing en 2 et détaillez-les en petites lamelles dans la largeur. Mettez-les dans l'eau sucrée ou mettez les dans de l'eau citronnée avant de les égouttez et les mettre dans l'eau sucrée.

4) Faites cuire à feu moyen en remuant de temps en temps pendant 1h 15 à 1h 30 (1h 45 pour moi vu que j'ai mis moins de sucre) jusqu'à ce que les coings deviennent rouge rubis et translucides.

6) Versez dans vos pots ébouillantés et fermez aussitôt. 

Un régal sur une tranche de pain grillé, dans un petit pain au lait ou même à la cuillère pour les plus gourmands.

Bon petit déjeuner et à bientôt !

Partager cet article

Repost0

Pâte de coings pas trop sucrée de Valérie

Publié le par christine

Je suis en plein dans les coings en ce moment et quand j'ai vu la recette de Valérie du blog "1,2,3... Dégustez" j'ai su que je la ferai dès que possible et c'est chose faites. Ce que j'aime c'est que cette pâte de coing n'est pas trop sucrée, elle est bien acidulée, elle est idéale pour accompagner le fromage, hummm!!! Par contre il faut la conserver au frigo ainsi que la gelée de coing que j'ai faites aussi avec le jus de cuisson des coings comme Valérie, sans trop de sucre, mais un peu plus qu'elle quand même, un régal! 

Ingrédients :

1 kg de coings épluchés et coupés en gros dés avec les pépins

1 kg d'eau

40 % de sucre

1 citron (pas mis, j'en avais pas)

1) Lavez les dés de coings puis mettez-les avec l'eau dans une grande casserole ou faitout.

2) Portez à ébullition et laissez-les cuire 30 à 40 minutes. Ils doivent être bien cuits sans être en purée.

3) Égouttez les coings et gardez l'eau de cuisson (pour la gelée), faites-la réduire pendant 15 minutes à feu moyen.

4) Je n'ai pas enlevez les coeurs comme Valérie, j'ai tamisé au tamis moyen (Je n'ai pas de moulin à légumes, j'ai donc fait au tamis à la main), c'est très long, il faut l'avouer mais la pâte de coing ça se mérite, lol!).

4) Pesez la chair et ajoutez 40 % de sucre (j'ai obtenu 750 gr de chair, j'ai ajoutez 300 gr de sucre), mettez le tout dans une casserole et ajoutez le jus de citron si vous en mettez).

5) Faites cuire à feu moyen en remuant souvent, surtout à la fin. Vous pouvez mixer la chair, ce que j'ai fait en cours de cuisson. La pâte est cuite lorsqu'elle se décolle des parois de la casserole.

6) Quand elle est cuite, versez-là dans un plat à gratin (20 x 15 pour moi) recouvert ou non de papier sulfurisé, je n'en ai pas mis et la pâte c'est décollée impeccablement! Laissez sécher 24 heures puis retournez-là et laissez encore 24 heures ou plus si nécessaire.

Vous n'avez plus qu'à la couper en dés ou barres et les passer dans du sucre ou la laisser nature pour déguster avec le fromage. Conservez-la au frigo et régalez vous.

Ingrédients pour la gelée de coing : 

580 gr de jus après réduction 

350 gr de sucre (60% du poids du jus pour moi, 40 % pour Valérie)

1) Ajoutez le sucre au jus de coings réduit et portez à ébullition, laissez cuire jusqu'à la consistance d'une gelée (vérifier avec une assiette dans le congélateur).

2) Versez dans des pots ébouillantés, fermez aussitôt, laissez refroidir et conservez au frigo. 

J'ai obtenu 2 pots moyen.

Merci Valérie pour ces délicieuses gourmandises! A vous de vous-y coller maintenant! 

A bientôt pour une autre recette de coing! 

Partager cet article

Repost0

confiture pommes-menthe

Publié le par christine

C'est une confiture que j'ai faite il y a quelques semaines, avant de partir pour "Le pré de la rivière" afin d'utiliser mes pommes tombées et ma jolie menthe. Je n'étais pas sûr qu'elle serai bonne mais j'ai tellement aimé que j'en ai fait 2 fournées, de quoi me régaler tout l'hiver.

Ingrédients pour 5 à 6 pots :

1 kg 500 de pommes épluchées et coupées en lamelles

1/2 verre d'eau

1 kg 200 de sucre

8 belles branches de menthe 

1) Dans un faitout ou bassine à confiture, faites cuire les pommes avec le 1/2 verre d'eau jusqu'à ce qu'elles soient fondantes.

2) Ciselées les feuilles de menthe.

3) Mixez-les pommes plus ou moins suivant votre goût, puis ajoutez le sucre, les feuilles de menthe ciselées et laissez cuire 25 à 30 minutes. (Testé la cuisson sur une assiette placée au congélateur).

4) Pendant la cuisson de la confiture, ébouillantez vos pots et retournez-les sur un papier absorbant.

5) Versez la confiture dans vos pots et fermez aussitôt. (Vous pouvez retournez vos pots, je ne l'ai jamais fait car je remplis mes pots bien jusqu'en haut).

Délicieuse avec un bon pain au levain et aux graines maison, pour un petit déjeuner en toute simplicité! 

A bientôt !

Je propose cette recette à Claudine du blog "Cuisine de Gut" pour son défi "Cuisinons de saison". 

 

Partager cet article

Repost0

Confiture poires-amandes effilées

Publié le par christine

Plein, tout plein de poires cette année dans mon poirier! J'en profite donc pour faire les confitures aux amandes effilées que j'achetais à Victorien, mon fils, l'année dernière. C'est bien connu, la poire se marie très bien avec l'amande, comme dans la délicieuse tarte Bourdaloue.

Ingrédients pour 5 à 7 pots suivant la grosseur :

1 kg 500 de poires épluchées et coupées grossièrement 

1 kg 200 de sucre

100 gr d'amandes effilées

1,5 cc d'extrait d'amandes amères

1) Faites torréfier les amandes effilées dans une poêle (ou au four) en remuant souvent pour qu'elles soient légèrement dorées. Etalez sur une plaque et laissez refroidir.

2) Préparez vos pots en les remplissant d'eau bouillante et en les laissant quelques minutes avant de les retourner sur du papier absorbant.

3) Dans une bassine à confiture ou un faitout, mettez les morceaux de poire avec 1/2 verre d'eau à cuire 15 à 20 minutes, jusqu'à ce qu'elles soient tendre.

4) Mixez-les grossièrement (facultatif) puis ajoutez le sucre. Faites cuire à feu doux 10 minutes jusqu'à ce que le sucre fonde.

5) Augmentez le feu et laissez cuire 15 à 20 minutes, vérifiez la cuisson sur une assiette placée au congélateur, la confiture doit couler lentement lorsque vous penchez l'assiette.

6) Ajoutez l'extrait d'amandes et les amandes effilées et prolongez la cuisson 2 minutes avant de mettre dans des pots. Fermez aussitôt. Vous pouvez retournez les pots, je ne le fais jamais.

Délicieuse sur du pain grillé ou des petits sablés pour rapeler cette fameuse tarte Bourdaloue,  hummm!!!

Je propose cette confiture à Claudine du blog "Cuisine de Gut" pour "cuisinons de saison en Septembre".

A bientôt!

 

 

Partager cet article

Repost0

1 2 3 > >>